Barcelone, une ville entre esthétisme, poésie et audace… comme son équipe de foot

Jusque dans ses moindres détails : rues, façades des bâtiments, pavés, réverbères, allées et trottoirs, transports en commun, flancs escarpés… Barcelone respire l’esthétisme dans ses grandes largeurs mais aussi à travers une foultitude des détails. En visitant cette ville catalane, on découvre un patrimoine riche des réalisations architecturales et artistiques renversantes qui côtoient des constructions modernes aux lignes osées, originales. Sa population ? Avenante. La place de l’Espagne, à Barcelone, offre la journée et le soir un intéressant résumé de ce qu’est cette métropole espagnole. Deux immenses colonnes en briques rouges se déploient vers le ciel avec la sérénité d’une cathédrale. Juste… Continue reading

Bwanga Tshimen : « Effectivement, nous étions partis avec des féticheurs à la coupe du monde ’74 »

Je vais finir par m’aligner sur la croyance populaire qui soutient que les fétiches congolais perdent leur force mystique dès qu’ils traversent un cours d’eau. L’équipe nationale de la RDC qui avait participé à la phase finale de la coupe du monde 1974, et qui était repartie sans marquer le moindre but, avait été accompagnée par de féticheurs. Dont le nombre aurait avoisiné la quinzaine. Et pas n’importe lesquels selon le vice-capitaine de l’époque Bwanga Tshimen : « Effectivement, suite à un entretien avec le général Mobutu, les dirigeants du foot congolais et les présidents des grands clubs avaient carte blanche pour… Continue reading

Bwanga Tshimen : « Impressionnés par Mokili Saïo et Kibonge, certains présélectionnés quittaient l’équipe nationale d’eux-mêmes et sans prévenir »

Peu disert sur ses qualités et sur les hommages qui ont accompagné sa carrière, ne comptez pas non plus sur Bwanga Tshimen pour établir une hiérarchie entre tous les talents que le Ballon d’or a côtoyés au TP Mazembe et au sein des Léopards. Tout  juste a-t-il consenti, dans un fou rire et à coups d’anecdotes hilarantes, de raconter ou de confirmer des faits incroyables concernant les immenses joueurs qu’ont été Mokili Saïo (sur la photo : accroupi, 6e à partir de la gauche),  Jeff Kibonge (4e) et Robert Kazadi(debout, 9e  à partir de la gauche). Trois légendes. Pour intégrer… Continue reading

Mort à Paris de l’artiste Papy Ipepy alias « Nkolo vérité  » 

L’artiste musicien Papy Ipepy est décédé le  jeudi 27 juillet 2017 à l’Hôpital Tenon à Paris, terrassé par un cancer du poumon. Parolier, auteur-compositeur et excellent danseur qui, fin décembre 2016, très affecté par les rumeurs qui circulaient dans certains milieux, confessait à César Ngadi la nature du mal qui le rongeait depuis plusieurs années. Réputé pour son franc parler, Kester Emeneya l’appelait justement «Papy Ipepy Nkolo vérité . » Auteur de 2 albums dont le premier Droit d’aimer (sorti en  1989, avec la participation de Sam Mangwana, Papa Wemba, Papa Noël etc…) et Merci Papa, Adieu Franco publié en 1994… Continue reading