IMG_0681.jpg-7

Rivé Nkono lance un projet d’album et d’orchestre en Angola

Il y a un an que Rivé Nkono mettait le cap sur l’Angola pour lancer une campagne de promotion de son single Girabola angolano. Revenu en Suisse, le chanteur s’est remis à l’ouvrage pour peaufiner d’autres morceaux inédits qui vont s’ajouter à ce single pour constituer un album. Étape suivante : un séjour d’au moins deux mois à Luanda pour monter un groupe musical qui va l’accompagner au studio et sur scène. D’ores et déjà, une structure d’encadrement est opérationnelle constituée, entre autres, des proches : Emma Marcel, de Franck Mena Beleza, Eugénie alias «Mère Malou» et Medely. Dès son arrivée en… Continue reading

eduardo-dos-santos

Angola : Dos Santos va partir… sans partir

Partira ? Partira pas ? José Eduardo dos Santos, qui a annoncé son départ de la scène politique pour 2018, entretient le flou car il vient de se déclarer candidat à sa propre succession à la tête du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA). Le parti de la majorité présidentielle est au pouvoir en Angola depuis 1975 et l’actuel chef de l’État est, à  ce jour, le seul candidat déclaré même si selon Roberto de Almeida, le vice-président de ce parti, le processus de dépôt des candidatures « reste ouvert jusqu’à fin Juin ». Au mois de mars, l’homme fort… Continue reading

vicente

Angola : Rumeurs de démission du vice-président et « dauphin » de Dos Santos

Considéré comme le dauphin de José Eduardo dos Santos, le vice-président angolais Manuel Vicente, surnommé «Monsieur Pétrole », aurait présenté sa démission au chef de l’État, démission rejetée par ce dernier, selon la même source. Haut cadre du régime, cet ancien président du conseil d’administration de Sonangol, la  compagnie pétrolière nationale, est plus le choix d’Eduardo Dos Santos contrairement à la majorité des cadres de leur propre parti, très critiques sur son engagement idéologique. Le journal angolais Folha8 attribue ce soutien au fait que c’est lors de son passage à  la tête de Sonangol  que « les enfants, proches parents et… Continue reading

Luanda9

Fièvre jaune : 293 morts et rupture de vaccins en Angola

Depuis décembre 2015, on estime à 293 morts le bilan de la fièvre jaune détectée également dans trois pays : la République démocratique du Congo (39 cas), le Kenya (2 cas) et la Chine (2 cas). 2.267 cas suspects ont été signalés en Angola dont 696 confirmés par des examens au laboratoire. La vaccination reste le seul moyen de lutter efficacement contre cette maladie virale transmise par le moustique Aedes aegypti et on estime à seulement 7 millions le nombre des personnes vaccinées en Angola sur une population de 24 millions d’habitants. En dépit des campagnes de vaccination menées à… Continue reading