Comédie musicale « Bac ou mariage » présentée à Brazzaville

Soukey, une Dakaroise qui vient d’obtenir son B.E.P.C, est confrontée au diktat parental qui veut lui  imposer Gueye, un vieux polygame directeur d’usine. Révoltée, elle tente de s’enfuir, avec l’aide de sa copine Assi et de ses collègues de classe. Telle est la trame de la comédie musicale écrite par Fifi Tamsir Niane Cochery, mise en scène par l’artiste plasticienne Bill Kouélany et qui a été présentée samedi 3 février dernier, à l’Institut Français du Congo (IFC) à Brazzaville. Ce spectacle épilogue sur l’emprise de la coutume sur le mariage. Présenté pour la première fois en 1987, au Café de… Continue reading

Hosanna : Gisèle Bueyisa chante Jésus comme il faudrait

Enjouée et sobre dans sa chanson Hosanna, bien que débutante, Gisèle Bueyisa s’inscrit résolument dans une démarche de puriste. La chanteuse nantaise prend bien soin de ne pas mélanger les attributs du sacré et ceux de la musique congolaise (profane) endiablée au figuré… comme  au propre d’ailleurs. Si Dieu ne comprenait pas le lingala, il ne ferait pas de différence entre les chansons  impudiques de Robinho, Fally, Fabregas… et celles que lui dédient ses chers chantres congolais. Autant Fally et Koffi Olomide t’incitent avec talent à la fornication, autant Gisèle Bueyisa t’emmène, sans chercher à briller, dans une louange où… Continue reading

RDC : la vérité sur la polémique Mushobekwa – Rachel Kitsita

La ministre des droits humains Marie-Ange Mushobekwa n’a pas fait dans la dentelle pour s’en prendre à la journaliste Rachel Kitsita Ndongo : « Je ne peux pas accepter que l’on exploite la souffrance d’une jeune fille pour régler des comptes politiques » avant d’ajouter plus loin : « Rachel Ndongo Kitsita a tronqué la vérité pour me NUIRE. Elle a manipulé l’opinion pour NUIRE et DÉTRUIRE… je ne sais pour quelle raison ». La raison de l’ire de la ministre : la diffusion par la journaliste des images de la jeune Dorcas blessée par balle lors de la répression par la police de la marche du… Continue reading

Satellite angolais : déjà des clients dans plusieurs pays africains

« Nous avons déjà beaucoup de réservations de la part des clients nationaux et étrangers et qui ont déjà versé une caution» a révélé Diogo de Carvalho, le directeur général  de la société commerciale InfraSat, filiale d’Angola Telecom, chargée de la gestion du portefeuille des services par satellite.  Selon le gouvernement angolais, le premier satellite angolais lancé le  26 décembre 2017 représente une opportunité pour les opérateurs téléphoniques des pays africains du fait de sa zone de couverture qui inclut non seulement l’Afrique, mais aussi  l’Europe. Ces opérateurs pourront désormais fournir le service de téléphonie mobile via Angosat-1. Le satellite… Continue reading