Le Karmapa opte pour Caligula à la place de 46664

Alors qu’il s’attèle aux travaux de finition de son album, le chanteur Le Karmapa  est déjà rattrapé par la polémique : le titre initial de l’album 46664 est accusé de colporter des quolibets contre un autre chanteur et d’évoquer ses conquêtes amoureuses. Suffisant pour l’amener à changer le titre de l’album qui s’intitule désormais Caligula. Le chanteur s’en est pourtant défendu : «Les Congolais, trop religieux, comprennent mal ce titre (46664) qu’ils interprètent à leur manière; j’ai gardé simplement Caligula car, déjà très connu, ce titre a un impact très fort auprès du public». Cela même s’il concède que cet album n’est… Continue reading

Le peintre Van-Andrea à la croisée des écoles

Diplômé de l’école nationale des beaux-arts de Brazzaville, grande figure de la jeune création contemporaine congolaise, Van-Andrea, à peine âgé de 24 ans, assume l’influence du plasticien haïtien Mario Benjamin et de la Congolaise Bill Kouélany par la fusion de leurs styles : mixture du collage du textile, de la couture, de l’acrylique, et du spray. Le centre d’art contemporain « Les Ateliers Sahm » lui ouvre les portes pour une exposition en solo du 11 mars au 11 mai 2017 intitulée « L’influence de Mâ Mpolo » avec la présence, lors du vernissage, les ambassadeurs de France, des USA et de la… Continue reading

Fabregas à Nantes, c’est passé tout seul

Le chanteur congolais n’avait pas  eu besoin de forcer son talent samedi 18 mars dernier à Nantes : le Club 25 affichait, sans doute, sa plus grosse affluence et un phénomène groupie, véritable aubaine pour l’artiste qui déclara sa flamme aux filles attroupées au pied de la scène : « Fabregas, Fabro, le métis noir, appelez-moi avocat  des filles ». Dès son arrivée sur scène, un « essaim » a cerné la scène et des dizaines de téléphone portables dépassent les têtes pour immortaliser la soirée. C’est avec une chanson générique avec la danse Tengama que la soirée a démarré avant trois « rumba » qu’une bonne partie du… Continue reading

Fabregas : Nantes passionnément au rythme de « Ya Mado »

Le promoteur de la soirée DJ Lorenzo « L’Alchimiste » s’en félicite : « C’est seulement la deuxième fois que Fabregas va se produire en Europe, après Lyon ». Si tous les mélomanes africains ne peuvent spontanément le nommer, il suffit de leur rafraîchir la mémoire avec le mot de ralliement : « Celui qui a chanté Ya Mado » et à tous les coups ça marche soutiennent ceux qui font le tractage du showcase du chanteur congolais à la discothèque Club 25 où s’était produite dernièrement l’Ivoirienne Josey. « Celui qui a chanté Ya Mado » ? « Ya Mado » n’est pourtant pas le titre d’une chanson mais juste la… Continue reading