La libre circulation en Afrique centrale n’est pas un décret politique mais une volonté des peuples

La polémique née avec la déclaration du Président équato-guinéen Obiang Nguéma Basogo ou de son gouvernement sur le refus qui serait celui de son pays à ajourner la libre circulation des hommes dans l’espace CEMAC initialement programmée pour le 1er janvier 2014 appelle pour moi la réaction suivante : L’ambition politique d’intégration est réelle dans cette zone de l’Afrique Centrale et elle l’est avant les indépendances avec des tentatives de construction des États qui allaient au-delà des frontières que nous connaissons aujourd’hui. Souvenons-nous que dans les années 30 la ville de Bitam (actuellement au Gabon) faisait partie du Cameroun, que… Continue reading