Botowamungu Kalome

Rédacteur en chef

Entre panses abyssales et politiques interchangeables

Au contact de Kabila, ils se sont tous abrutis, non pas que l’intéressé serait un abruti hautement contagieux, juste que l’on gagne et l’on assure sa place auprès du « Raïs » en l’enfermant dans l’illusion de l’homme indispensable. Cela va de graves violations des droits de l’homme incarnées par Kalev le patron de l’Agence nationale des renseignements (ANR) à la prostitution morale et intellectuelle assumée de Kin Kiey, en passant par le mensonge et des arrangements avec la vérité érigés au rang de religion par Lambert Mende Omalanga. En s’en remettant au mauvais génie de ces courtisans, Kabila s’est… Continue reading

RDC : la présidence de la République abonnée aux fautes de français

Plus aucun discours, plus aucun communiqué de presse ne sort de la présidence de la République de la RDC sans charrier son lot de fautes de syntaxe et de formules comportant des contresens.  Non, commettre une faute de français n’est pas une abomination, même si cela arrive au sommet de l’État. Personne n’est, en effet, à l’abri d’un accident syntaxique ou d’un accord boiteux. Mais, en la  matière, le cabinet de Joseph Kabila est devenu une usine. Étonnant, car l’on ne peut comprendre que ne siège dans ce haut lieu du pays, autre chose que la crème des crèmes du… Continue reading

Vital Kamerhe entre farandole et bombe sociale

À la queue leu leu, sous les vivats des dialoguistes et d’un Edem Kodjo débonnaire, Vital Kamerhe et les signataires de l’accord conclu à la Cité de l’Union africaine brandissent fièrement le document devant les caméras. Alors que Joseph Kabila avait envisagé d’enjamber les limites constitutionnelles, tout seul comme un grand, Vital Kamerhe vient de l’aider à le faire sur chaises à porteurs, avec lui-même en porteur en chef. Cette farandole exhibée devant les caméras va se prolonger jusqu’à la primature où l’ancien président de l’assemblée nationale va être intronisé. Le sémillant Kamerhe ne va pas seulement hériter du fauteuil… Continue reading

« Wenge Musica Pusana Tovanda » s’est testé à Nantes

Aimelia Lias, Serge Mabiala et Musikasika, anciens des orchestres Wenge ne font pas mystère de leur ambition : « Pusana, tovanda » (Poussez-vous pour qu’on s’asseye), comprenez : « Il y a de la place pour tout le monde ». Objectif : relancer leurs carrières et se refaire, depuis la France où ils résident, une place de choix dans la galaxie des multiples orchestres Wenge. Samedi 24 octobre 2015 dernier, ils sont venus partager leur optimisme, communiquer leur enthousiasme, aux mélomanes de Nantes. Résultat : un concert plaisant et un public emballé dont la seule nostalgie des belles époques des… Continue reading