Attentat de l’autocar de la sélection togolaise à Cabinda : 6 ans de prison et 3.600.000 euros d’amende requis contre Rui Mingas

Le 8 Janvier 2010, à Cabinda, un autocar en provenance de Pointe Noire au Congo avec à son bord les joueurs de l’équipe nationale de football du Togo avait été victime d’un attentat qui s’était soldé par 2 morts et 13 blessés. Cette équipe qui participait à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et qui était escortée par la police angolaise, avait été prise pour cible par des hommes armés pendant 20 minutes. Parmi les blessés graves, le gardien de l’équipe togolaise, Kodjovi Obilale. Cette attaque avait été revendiquée par le FLEC – branche militaire (Flec-PM), par la voix de son… Continue reading

Mama Thérèse Ndemu, que ta mort ne soit vaine

Ce mardi 16 mai 2017, à Ngandu wa Mpata à Tshikapa, Mama Thérèse Ndemu a vu la mort arriver à vive allure, assoiffée, débridée, prise de frénésie et de folie. Elle a essayé d’y échapper. Pas lâchement. En cheffe de clan, elle a rassemblé enfants et adultes de la famille, tous tapis dans un abri qui ne les a abrités finalement de rien. La barbarie les y a retrouvés et, à 3 heures du matin, avec des fusils dits de « calibre 12 », des présumés miliciens Chokwe (une tribu de la RDC) les ont assassinés. Froidement. Mama Thérèse Ndemu, la mère… Continue reading

Angola : plus de 20 000 réfugiés congolais sont arrivés à Lunda Norte

Pour la seule journée du 4 mai, 1.244 Congolais ont trouvé refuge en Angola, par la province de Lunda Norte, conséquence des violences dans la province congolaise du Kasaï provoquées par les présumés milices de l’ancien chef traditionnel Kamwina Nsapu. Cette nouvelle vague des déplacés porte le nombre total des réfugiés congolais à 20.035. Leur accueil est organisé par un comité multisectoriel dirigé par le gouverneur de la province, soutenu par le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour réfugiés (HCR) et l’Unicef. Parmi ces réfugiés 355 éléments des forces de sécurité et des membres de l’administration publique des provinces de Kasaï central et… Continue reading

France: Macron n’a été élu que par 44 % des électeurs inscrits

Les chiffres sont sévères pour Emmanuel Macron dont le sacre n’a pas connu la superbe annoncée : ce sont 44 % seulement des électeurs français qui l’ont porté au pouvoir. Bien que largement aidé par la prestation calamiteuse de Marine Le Pen lors de leur débat télévisé et malgré les appels généralisés pour faire barrage au Front National, le plus jeune président français n’a pas suscité la large adhésion annoncée qui lui avait fait dire que « la vie politique française allait se refonder autour de sa personne ». Surtout que 43 % de ceux qui ont voté pour lui affirment l’avoir fait… Continue reading