Sam Mangwana : le retour du prodige de la rumba congolaise

Après plusieurs années d’absence, l’artiste musicien Sam Mangwana est revenu à Kinshasa, sa ville natale, livrer un concert mémorable le 30 juin 2017 à l’Hôtel Béatrice dans le cadre de la 1ère édition du Festival international de la rumba et de l’élégance. D’autres artistes musiciens et slameurs congolais ont également presté notamment Le Karmapa, Yekima de bel’art, Robino Mundibu ainsi que le groupe Viva la Musica. Révisitant le répertoire de classiques de la rumba congolaise, Sam Mangwana a rendu hommage au père de la rumba congolaise, Grand Kallé, à travers les chansons Félicité et Jamais Kolonga’. Dans Ebale ya Zaïre le… Continue reading

Le Karmapa : l’album Caligula annoncé à la rentrée

En séjour à Kinshasa après 4 mois de travail en studio à Paris, l’artiste musicien Le Karmapa est venu finaliser les travaux de son prochain album intitulé Caligula. Cet album de deux volumes contient 19 titres et a connu la participation du lead guitariste Popolipo, des trompettistes Kaber et Nzeza, des bassistes Godé Lofombe et Paty Bass. Le Karmapa a fait également appel à la chanteuse américaine d’origine congolaise, Rafya, dans la chanson All I want ainsi qu’à Dédé Djasco. Sans oublier Philippe Guez et Olivier Tshimanga pour les arrangements. AFRIQU’ÉCHOS MAGAZINE(AEM): Vous venez de rentrer de Paris où vous… Continue reading

Fabregas à Nantes, c’est passé tout seul

Le chanteur congolais n’avait pas  eu besoin de forcer son talent samedi 18 mars dernier à Nantes : le Club 25 affichait, sans doute, sa plus grosse affluence et un phénomène groupie, véritable aubaine pour l’artiste qui déclara sa flamme aux filles attroupées au pied de la scène : « Fabregas, Fabro, le métis noir, appelez-moi avocat  des filles ». Dès son arrivée sur scène, un « essaim » a cerné la scène et des dizaines de téléphone portables dépassent les têtes pour immortaliser la soirée. C’est avec une chanson générique avec la danse Tengama que la soirée a démarré avant trois « rumba » qu’une bonne partie du… Continue reading

Fabregas : Nantes passionnément au rythme de « Ya Mado »

Le promoteur de la soirée DJ Lorenzo « L’Alchimiste » s’en félicite : « C’est seulement la deuxième fois que Fabregas va se produire en Europe, après Lyon ». Si tous les mélomanes africains ne peuvent spontanément le nommer, il suffit de leur rafraîchir la mémoire avec le mot de ralliement : « Celui qui a chanté Ya Mado » et à tous les coups ça marche soutiennent ceux qui font le tractage du showcase du chanteur congolais à la discothèque Club 25 où s’était produite dernièrement l’Ivoirienne Josey. « Celui qui a chanté Ya Mado » ? « Ya Mado » n’est pourtant pas le titre d’une chanson mais juste la… Continue reading