Kouka « Célio » l’un des pères fondateurs des Bantous de la Capitale n’est plus

L’orchestre Les Bantous de la Capitale vient de perdre un de ses « artiste-sénateurs» en la personne de Kouka Célestin François dit Celio, décédé le vendredi 19 août 2016, à 23h30 au Centre Hospitalier et Universitaire de Brazzaville, en présence de sa femme, de ses deux enfants et d’une de ses cousines. Chanteur 2ème voix et cofondateur des orchestres OK Jazz de Kinshasa en 1954 et  Les Bantous de la Capitale de Brazzaville en 1959, fervent catholique pratiquant, Kouka Célestin François est né le 5 février 1935 à Mitoko Mfilou, (Brazzaville). Deuxième d’une famille de cinq enfants et fils de Bitambiki Benoît… Continue reading

Koffi Olomide n’a toujours rien compris

Quelle mouche a donc piqué le Grand Mopao ? Le chanteur a été interpellé, placé en garde à vue et finalement expulsé vers la RDC suite à la diffusion sur la toile d’une vidéo amateur le montrant, visiblement sur les nerfs, assénant des coups de pied à l’une de ses danseuses, en présence de la foule. Et des agents de police. La scène, filmée par un badaud et qui va faire le tour du monde, s’est déroulée le vendredi 22 juillet à leur arrivée à l’aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA) de Nairobi où il devait se produire samedi. Sur la vidéo,… Continue reading

Papa Wemba : Présentatrice du JT sur RTNC, Gudule Bwalya se souvient

« Youyou nazongaki eee esika oyo to bandaka aaa , nayoki lisusu mongongo no eko lobela nga , pesa nga loboko oo,, to katisa nzela aaa, lisumu na nga adamu aliya mbuma kalaaaa , nga na kolela bawa , nasenga nse nzela , tango ekoleka , tango ekoleka aa . Tango ekoleka youyou aeeeee tango ekoleka …» Je devais avoir 10 ou 12 ans quand je m’échappais de chez nous au quartier Matonge sur la rue Moanda n° 13 A pour la rue Kanda Kanda, j’escaladais le mur du village Molokaï pour suivre les répétitions de l’orchestre d’un « vieux »… Continue reading

Tabu Ley raconté par le journaliste Bazakana

Tabu Ley Rochereau Pascal que la faucheuse a emporté à Bruxelles, le samedi 30 novembre naquit le 13 novembre 1940 à Bagata, en terre yanzi. Il a fait ses études à Ste Anne et à l’ Écomoraph à Kinshasa, la capitale de son pays, la RDC. Alors qu’il pratiquait la musique comme amateur, il occupa –avec le regretté Mukoko Mushieni, devenu par la suite journaliste à Télé-Zaïre- successivement les fonctions de secrétaire administratif au fonds du Bien-être indigène et, par la suite, l’actuelle Fonction publique qui l’affecta dans l’enseignement provincial. Il assuma les fonctions de responsable administratif et financier à… Continue reading