Alain Moloto : Adieu l’ami, le pote, le frère

Cher Alain, Ce n’était pas prévu, je veux dire on ne s’y attendait pas. Tu as tellement déjoué les assauts de la grande faucheuse que je me suis laissé à prendre mes espoirs pour des prophéties, à penser que tu avais encore de belles années à vivre et qu’on avait encore du temps devant nous… Or, « l’irréparable était programmé » et tu avais décidé de faire de moi le confident qui témoignera, la plume qui fera retentir la vérité, ta vérité et qui expliquera pourquoi « ils » se sont à ce point acharnés sur toi, pourquoi « ils »voulaient rageusement ta peau. Tu me… Continue reading