Serge Samba Ngata : « Botowamungu, vous avez pactisé avec Ndenguet »

Afriqu’Échos a reçu dernièrement un courrier fustigeant un article de notre rédacteur en chef publié le 31 juillet 2013 et intitulé Xénophobie : Brazzaville en surchauffe. Serge Samba Ngata, auteur de cette lettre ouverte, accuse notre rédacteur en chef Botowamungu Kalome d’avoir pactisé avec Ndenguet, le controversé directeur général de la police du Congo-Brazzaviille. L’intéressé va même plus loin et parle de « motivations mercantiles » et de « poltronnerie ». Nous vous proposons l’intégralité de ce courrier ainsi que la réponse de Bokal. Bonjour M. Botowamungu, Je me souviens de votre article lorsque, il y a quelque temps, M…. Continue reading

Mise au point de S.E. Mgr Marcel Madila Basanguka, archevêque de Kananga

Mise au point de S.E. Mgr Marcel Madila Basanguka, archevêque de Kananga Sur les incidents malheureux survenus à Kananga le 28 novembre 2011, jour des élections législatives et présidentielles Chers amis journalistes et chevaliers de la plume, Je vous remercie d’avoir accepté de prendre part à ce point de presse que j’ai décidé de tenir, après prière, examen et enquête, afin d’éclairer l’opinion sur les regrettables événements qui sont survenus le jour même des élections ici à Kananga, notamment, et sur les accusations qui sont portées contre l’Eglise catholique en général et les communautés religieuses en particulier. J’ai tenu à… Continue reading

Affaire Tshala Muana : son manager Mashala accuse Afriqu’Échos d’anti-kabilisme et nous menace : « Ne vous croyez pas à l’abri parce que vous vivez en Suisse »

Très remonté contre notre publication, Monsieur Mashala, connu comme manager de la chanteuse Tshala Muana, m’a appelé de Kinshasa, jeudi 6 août dernier, pour me dire toute sa colère suite à l’enquête de Bokal qui mettait en lumière les limites des déclarations de la chanteuse. Cette dernière avait évoqué une agression dont elle aurait été victime à Bruxelles ainsi que la fuite organisée ou encouragée de ses danseuses par des personnes qu’elle a présentées comme des opposants au président Joseph Kabila. Certains éléments ont paru très peu crédibles à notre rédacteur en chef qui a mené patiemment une enquête dont… Continue reading

Suite Olympia : quand Emeneya parle de flingue, d’assassinat, de mafia sicilienne… bref de représailles

  Mercredi 16 juillet dernier, il était 18 heures 40, quand mon portable reçut un appel masqué : à l’appareil un monsieur qui se présente comme faisant partie du staff d’Emeneya et qui me reproche mon article sur le concert de son idole à l’Olympia le 12 juillet . Selon lui, l’article a l’intention de nuire en « minimisant et en insistant sur le nombre de personnes présentes ». Ce proche de Kester embraye aussitôt sur les menaces d’une « plainte pour diffamation » puis balance que je vais me faire « tabasser à Paris ». Emeneya lui succède au… Continue reading