Angola : retour du président dos Santos après un mois d’absence


Parti de Luanda depuis le 1er mai, le président angolais José Eduardo dos Santos est rentré la semaine dernière à Luanda : un séjour inhabituellement long qui avait suscité des rumeurs sur son état de santé. En l’absence d’informations officielles, autour de cette visite, la cinquième depuis novembre 2013 et la seconde en l’espace de 4 mois, l’opposition avait demandé au gouvernement d’informer l’opinion sur la santé du président. La réponse est venue du ministre des affaires étrangères, Georges Chikoti dans une interview sur RFI : « Le président, aujourd’hui âgé de 74 ans, se trouvait effectivement en Espagne pour des raisons de santé. On a tous, dans la vie, des moments où l’on ne se sent pas bien. Mais, rassurez-vous, le président se porte bien. ». Et de rappeler que « le président se rendait régulièrement en Espagne pour des visites médicales, c’est qui est tout à fait normal. »

Le ministre angolais n’a cependant pas commenté les rumeurs selon lesquelles José Eduardo dos Santos souffrirait d’un cancer de la prostate comme d’ailleurs une autre rumeur qui a évoqué un accident vasculaire cérébral ischémique. Isabel dos Santos, la fille du président avait été la première à démentir ces allégations.

« Le retour du chef de l’État met fin à l’incertitude autour de son état de santé, nous étions préoccupés par le manque d’informations officielles, »a déclaré mardi l’analyste politique proche de l’opposition Agostinho dos Santos.|Jossart Muanza (AEM)