Mort à Paris de l’artiste Papy Ipepy alias « Nkolo vérité  » 


L'artiste Papy Ipepy |Photo d'archives

L’artiste musicien Papy Ipepy est décédé le  jeudi 27 juillet 2017 à l’Hôpital Tenon à Paris, terrassé par un cancer du poumon. Parolier, auteur-compositeur et excellent danseur qui, fin décembre 2016, très affecté par les rumeurs qui circulaient dans certains milieux, confessait à César Ngadi la nature du mal qui le rongeait depuis plusieurs années. Réputé pour son franc parler, Kester Emeneya l’appelait justement «Papy Ipepy Nkolo vérité . »

Auteur de 2 albums dont le premier Droit d’aimer (sorti en  1989, avec la participation de Sam Mangwana, Papa Wemba, Papa Noël etc…) et Merci Papa, Adieu Franco publié en 1994 (avec Canta Nyboma, Papa Wemba et Viva la Musica), le chanteur annonçait régulièrement (depuis 2010) la sortie imminente d’un nouvel opus qu’il avait baptisé Les petits joueurs. Un projet discographique qui devait associer une constellation d’artistes parmi lesquels  les chanteurs Papa Wemba, Kester Emeneya (aujourd’hui décédés), Reddy Amisi, Stino Mubi, Serge Mabiala, JB Mpiana, Werrason, Koffi Olomide, Bozi Boziana, Josky Kiambukuta, , Nyboma, Fally Ipupa, Luciana De Mingongo, Héritier Watanabe, Fabregas, MJ 30 ainsi que les animateurs Roi David (ex Wenge MM) et surtout le très expérimenté Doudou Adoula avec le cri d’animation « Nsengo » qu’il lui avait cédé en lui demandant de l’utiliser à sa guise afin, selon lui, que le public puisse s’y habituer et adopter son album dès sa sortie.

Par cette sélection de célébrités et pas de moindres, Papy Ipepy se voulait le réunificateur des artistes congolais toutes tendances confondues.

Natif de Kinshasa, en RDC, son inhumation a eu lieu à Paris, en France son pays d’accueil, où il laisse des orphelins.|Jossart Muanza(AEM)

À LIRE ÉGALEMENT SUR

Digitalcongo.net>>>>