Angola : le nouveau président promeut Bênção Cavila N’yoka Abílio à la protection civile


Le commandant Bênção Cavila N’yoka Abílio

À 58 ans, le commissaire Bênção Cavila N’yoka Abílio, vient d’être élevé au grade de commandant du Service national de la protection civile et du corps des sapeurs-pompiers de l’Angola. Cette promotion intervient en pleine période de réformes engagées par le nouveau chef de l’État angolais, João Lourenço. Depuis 4 ans, ce haut officier occupait le poste de commandant en second de cette branche du ministère de l’intérieur. Alors que beaucoup de dignitaires de l’ancien régime et des cadres de l’État tombent en disgrâce, cette promotion est considérée comme une marque de confiance due aux compétences de l’intéressé.

Déjà présent à la création du Service de Protection Civile et d’Incendie, à l’occasion de son 36ème anniversaire célébré avec faste du 30 novembre au 22 décembre 2017, Bênção Cavila a sensibilisé les populations aux techniques de lutte et aux mesures de prévention contre les incendies ainsi que les catastrophes naturelles.

Militaire de carrière et détenteur d’une maîtrise en criminologie et justice criminelle obtenue au Brunel University à Middles, Benção Cavila Nyoka Abílio a suivi une formation spécialisée en Roumanie et en Russie, des cours intensifs auprès des techniciens américains, français et cubains, ainsi qu’une formation en Grande Bretagne au City and Guild College.

Dans un autre registre, le commandant Bênção Cavila N’yoka Abílio détient une maîtrise en psychologie, matière qu’il enseigne à l’Université Agostinho Neto de Luanda. Son parcours est également parsemé de trois ouvrages dont le dernier en date Memórias soltas de um percurso nos Bombeiros de Angola(Souvenirs en vrac d’un parcours dans les services de pompiers d’Angola) sorti en 2016 après Bukama, o mujimbo de Angola profunda (Bukama, récit des indiscrétions de l’Angola profonde)(2009) et O ensaio sobre un componente cultural da criminalidade oculta em Angola (Essai sur un élément culturel de la criminalité cachée en Angola) (2013)| Jossart Muanza (AEM)

 

Benção Cavila N’yoka Abílio : « La Protection Civile est opérationnelle 24 heures sur 24 sur toute l’étendue du pays et sur tous les fronts »