Papa Wemba : concert hommage d’Olivier Tshimanga à Melun


La musique congolaise, africaine… la musique tout court est à jamais orpheline du chanteur congolais Papa Wemba. Peut-être pas le plus grand chanteur de tous les temps de la musique congolaise, mais sans doute l’un des tout meilleurs interprètes, si ce n’est pas The Best. Auteurs, compositeurs, arrangeurs, réalisateurs beaucoup ont vu leurs œuvres, dans des registres et styles différents, sublimées par l’interprétation toujours excellente de Papa Wemba. Dans les chansons qu’il a interprétées, son talent faisait que celui de beaucoup de musiciens approchait une forme de plénitude. Le guitariste Olivier Tshimanga en fait partie et rendra ainsi hommage à ce chanteur ce samedi 23 juin 2018, à la salle L’Escale, à Melun, en région parisienne.
Dans un format original que les mélomanes découvriront sur place, Olivier Tshimanga sera entouré des chanteurs et musiciens venus d’horizons différents et avec la présence notoire de deux anciens de l’orchestre Viva La musica de Papa Wembe : le maestro Fafa de Molokai et Djuna Djunana. On s’attend, bien évidemment, à ce que les artistes aillent au-delà du fait de restituer les chansons interprétées par le chanteur disparu en déployant un registre large de ce que la musique peut proposer. Une forme d’assurance tous risques : ce guitariste congolais excelle dans des registres très différents de la musique congolaise et des musiques du monde. Cette soirée sera également l’occasion de découvrir des artistes centrafricains qui sont comme des braises qui restent vivaces sous les cendres.
Faire revivre Papa Wemba au profit des sinistrés centrafricains
Le guitariste Olivier Tshimanga vit très mal la crise politique et humanitaire dans son pays : la République Démocratique du Congo. Chansons engagées, déclarations médiatiques, actions humanitaires, l’artiste a la révolte retentissante avec un drapeau du pays qui en a fait les frais. Un geste, peut-être excessif, mais dont l’engagement sincère et total de l’artiste lui ont valu la mansuétude de ses compatriotes. Mais le combat de ce musicien est sur tous les fronts et c’est ainsi que les recettes de cette soirée seront destinées à apporter une modeste contribution aux sinistrés de tous genres en Centrafrique. La Fondation Papa Wemba récolte, à cette occasion, des vêtements pour les offrir aux plus démunis.
Ce concert signe également une forme de retour dans la production de Sol Masiala qui est associé à Giro Motete pour ce concert.|Botowamungu Kalome (AEM)