Papa Wemba : le mystérieux appel du défunt Madilu raconté par Olivier Tshimanga


« Retenez bien ce nom : Olivier Tshimanga, vous en entendrez parler », c’est en ces termes que Papa Wemba avait annoncé, sur une radio française, l’avenir de la carrière du guitariste Olivier Tshimanga. En quittant la station de radio, la star a pris soin d’en préciser les conditions à l’intéressé : « À une seule condition : discipline, discipline petit, discipline ». Bien plus, le guitariste a été couvé par celui qu’il considère avoir été « un père dans la vie et dans l’amorce et le développement de ma carrière ». Ce samedi 23 juin 2018, à L’Escale, à Melun, Olivier Tshimanga va lui rendre hommage avec sa guitare et au micro. Interpréter Papa Wemba au chant ? Une gageure !

Pas tant que ça… C’est le répertoire du groupe Molokaï qui accompagnait Papa Wemba dans les festivals en Europe, en Amérique et au Proche-Orient, avec un faux air de world music, qu’Olivier Tshimanga va jouer à L’Escale, en région parisienne. Pour avoir été membre de ce groupe, le guitariste maîtrise parfaitement ce répertoire, de plus il sera accompagné de tous les autres membres de ce qui était le deuxième groupe de Papa Wemba. Au chant, le chanteur n’est pas seulement irremplaçable mais inimitable, Olivier Tshimanga le confesse d’ailleurs : « Papa restera inégalable, mais j’ai quelques atouts pour faire revivre sa voix et son chant, avec déférence et d’une manière tout à la fois grave et enjouée ».

Quelques semaines après sa mort, Madilu appela Papa Wemba au téléphone…

Le chanteur Madilu venait de décéder quelques semaines plus tôt, lorsque, tranquillement assis chez lui, Papa Wemba reçut un appel : « Allô Papa Wemba, c’est Madilu. Comment tu vas ? Bon, je t’appelle pour te dire que nous avons un concert ici et nous t’attendons pour venir jouer avec nous. Tout le monde est là même Grand Maître Luambo Makiadi, mais il nous manque des chanteurs ». En panique totale, Papa Wemba se mit à crier : « Eeeeeehhh Madilu, osokenda, kenda na yo kaka libela, osokufa, oza na problème na ngai, tango bosalaka Mayopi ngai nazalaka te… » Traduisez : « Eeeeh Madilu, tu es parti, reste là où tu es, ne viens pas me hanter, tu as un problème avec moi ? Quand vous aviez créé votre orchestre Bakuba Mayopi, est-ce que j’en faisais partie ? ». Papa wemba raccrocha et rapporta la conversation à sa femme. Puis, en séjour à Paris, il se confia à Olivier Tshimanga : « J’ai vécu un truc atroce à Kinshasa, un truc flippant avec des morts vivants… laisse tomber, je ne vais pas en parler » Jusqu’à sa mort, Papa Wemba n’aura pas su que c’était le très facétieux Olivier Tshimanga qui lui avait fait ce canular car il imitait à merveille la voix de Madilu et celle de… lui-même Papa Wemba. Voilà pourquoi, ce guitariste, qui est passé par l’Institut national des arts de Kinshasa et par un conservatoire à Paris pour apprendre le Jazz, va faire la voix lead, la voix de Papa Wemba ce samedi 23 juin 2018.|Botowamungu Kalome (AEM)

Contact organisateur : Giro Motete 62 20 48 40 ou 07 62 24 63 22. Mail : fvms77@hotmail.fr ou motetegiro@yahoo.fr | Samedi 23 juin à 20 heures à l’Escale, avenue de la 7e division blindée à Melun. |Tarif : 25 euros.