Kenya : L’ONU sensibilise sur le lien entre habitat et dignité


Le siège de l’ONU à Nairobi a accueilli, le lundi 1er octobre dernier, la célébration de la journée mondiale de l’habitat. Pour mémoire, la Journée mondiale de l’habitat est célébrée le 1er octobre depuis son institution en 1986. Le but de cette journée est de permettre une réflexion sur l’état des villes et le droit de la personne humaine à un logement convenable. L’autre objectif est de rappeler au monde la responsabilité collective qui incombe à chacun en matière de logement et la préoccupation qu’on doit avoir pour les générations futures.

Au cours de la cérémonie, certaines villes et institutions ont reçu le prix ONU-Habitat 2018. C’est le cas de la ville de Xuzhu, province de Jiangsu en Chine pour sa politique visant à promouvoir la restauration écologique et la gestion intelligente des villes, de Cuba pour la mise en œuvre positive du nouveau plan urbain et territorial 2017- 2036. La ville de Surabaya en Indonésie a pour sa part été récompensée pour la promotion et la mise en œuvre des initiatives de développement des populations à faible revenu.

Placée sous le thème de « La gestion des déchets dans les villes du monde », elle s’est déroulée sous le haut patronage du Chef de l’Etat kenyan, Uhuru Kenyhatta. L’Angola y était représenté par Syanga Abilio, son ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire accrédité à Nairobi, qui est également le représentant permanent de ce pays auprès de l’ONU dans la capitale kényane. Ancien vice-président du Conseil d’administration de Sonangol, Syanga Abilio, qui jusqu’à sa nomination en tant que diplomate, est en poste à Nairobi depuis mai 2018, était le vice-ministre angolais de l’environnement.|Jossart Muanza (AEM)