La presse écrite helvétique s’intéresse à Afriqu’Échos Magazine (AEM)


Journal 24Heures, édition du jeudi 30 août 2007.

Journal 24Heures, édition du jeudi 30 août 2007 | Lire en PDF>>>>


9 septembre 2007 à 20h29min

Salut,

Je me réjouis de cette initiative et souhaite regulierement avoir des informations par ce truchement…Je vous encourage à doubler d’efforts pour qu’il soit mis regulierement à jour vu vos multiples correspondants. Je souhaite une longue vie et un succès à votre site.  Je suis au Cameroun (Yaoundé) et je me réjouis de ce que votre correspondant au Cameroun est mon camarade de promotion.

Que Dieu vous benisse.

Votre confrère,

Rév Jean Ngabana


5 septembre 2007 à 14h41min   / Coco Kambala — cocokambala@yahoo.com.uk

Cher Monsieur ,

Je visite assez régulièrement le site de Afrique Echos, et dois vous avouer que j’ai une admiration particulière pour le travail que vous abattez et dont, d’ailleurs, le professionalisme n’est plus à démontrer. Je me devrais, sans hésitation aucune, de dire « Félicitations, and carry on ! ».

Avec tous mes respects

Coco Kambala

Planète Afrique

Royaume Uni


4 septembre 2007 à 17h07min

Bonjour Jossart,

Je suis très fier de toi pour cette grande audience de notre journal en ligne AEM. Voilà qui doit nous encourager à penser à plus que ça.

Excellente journée

A plus…

Jossart N’Yoka Longo


4 septembre 2007 à 16h55min

Bonjour Monsieur Jossart !

J’ai été très ravi de voir que la presse helvétique s’est intéressée à notre site. Comme je vous l’ai dit, je pense que nous avons du potentiel et que nous allons nous imposer un jour si Dieu nous permet de trouver des sponsors pour passer à nouveau à la version papier.

C’est, ayant foi en ce magazine, que je suis resté là jusqu’aujourdhui. Je vous félicite et vous souhaite de continuer cette brillante oeuvre.

Cordialement

Votre collaborateur,

Mohamadou Houmfa


3 septembre 2007 à 22h20min

Bon die, Joss !

Félicitations pour le travail que vous abattez. Pour preuve, le journal La Manchette de Kinshasa a réalisé un grand dossier sur le décès de Madilu avec trois de vos articles parus la même semaine du deuil ; je possede cet exemplaire à la maison. hasta la maniana !

Bien à vous !

Jean-Marie Mandjeku

Kinshasa, RDC


Date : 31/08/2007 23:49:58

Bonsoir Jossart,

Excellent article de Gérard C., et un beau portrait…, bravo !

Bonne nuit et à +

Dina


Date : 31/08/2007 22:14:14

C’est plutôt encourageant de savoir que beaucoup de confrères s’intéressent à ce que nous faisons. J’en suis flatté.

Mohamadou Houmfa


3 septembre 2007 à 22h12min

Jossart,

Je suis tres content du simple fait que ce sont des confrères qui parlent de toi et du journal. C’est une bonne chose que l’appréciation vienne des autres. Une autre chose c’est que je ne te savais pas Angolais et compatriote de Eduardo Dos Santos que j’ai bien aimé juste par son nom…et que ..hihihihi. Mais alors je vais devoir avoir un oeil différent avec la communaute angolaise de Glasgow et Londres….ahhhhh ; ces Angolais qui parlent bizarrement tres bien lingala, ki-congo et tchilouba…ahhhhh

Alors à quand le Champagne ?

Charles ATANGANA,

Economic journalist, Specialist in economic, financial, and sustainable development informations.

Glasgow G32 9XA

Scotland.


Date : 31/08/2007 12:04:06

Salut cher Jossart Muanza

Toutes mes félicitations et tous mes encouragements.

Mbote mingi na yo mpe boboto o mboka yo.

Lilo Miango

Paris


Date : 31/08/2007 11:20:20

Félicitation pour votre action.

Cordialement

Kovalin Tchibinda


Date : 31/08/2007 08:49:11

Très bel article.

J’admire beaucoup ta persévérance et ta ténacité.

Afriquechos est devenu une vrai référence des médias africains pour les Noirs.

Courage.

José Diavanga


Date : 31/08/2007 00:46:37

Ravie de lire ce papier paru sur votre site et vous dans la presse helvétique. Ravie d’en être une des collaboratrices.

Bien à vous

Muriel


31 août 2007 à 10h09min   / Scotty Makiesse — scottymakiese@hotmail.com

C’est très encourageant de savoir que notre travail est apprécié par d’autres médias. Mais cela ne doit pas nous monter à la tête et croire que nous sommes les meilleurs. Essayons d’améliorer encore plus la qualité de notre travail en accompagnant fidèlement l’évolution de l’actualité en Afrique et dans le monde. C’est à ce prix et, à ce prix seulement, que Afriqu’Echos Magazine sera plus apprécié.

Scotty Makiesse


3 septembre 2007 à 16h12min   / Un lecteur de Charles

Tres cher,

Je pense que l`expression ou même le fait de dire, cela ne doit pas nous monter a la tête est une maniere tres juvenile de voir les choses. N’ y a rien de plus encourageant lorsque l`intérêt vient des autres confrères. Et le simple fait qu`un journal helvétique s`intéresse à ce que fait le journal n`est qu`une manière et une autre manière d`apprecier ce qui est fait dans la forme et le contenu. Le journal devient alors une référence et peut être cité en reference même dans le circus académique. Et je pense alors que le plus dur et difficile c`est de savoir rester au sommet.

Un lecteur inconditionnel de Charles