Ancienne danseuse de Zaïko L.L, Jacky Bebeto s’est éteinte


Aussi bien dans son entourage professionnel que dans la vie de tous les jours, Jacky Bebeto était toujours souriante et pleine d’humour|Photo d’archives
La dépouille mortelle de Jacky Kanamoly Leuma alias Bebeto, décédée à Kinshasa le samedi 7 décembre, sera exposée ce samedi 14 décembre à l’Ymca où les derniers hommages lui seront rendus avant l’inhumation prévu le lendemain dimanche au cimetière de Mbenseke. Ancienne danseuse de Quartier Latin et de Zaïko Langa Langa, le groupe qui l’a révélée au grand public et avec lequel elle a effectué plusieurs tournées européennes dans les années 90, avec ses collègues Alpha Omoyi Okito alias Nina Alengisaka et Floriane Mangenda, elle avait ensuite évolué dans Bana OK du poète Lutumba Simaro.

Comme un dernier clin d’œil du destin, Jacky Kanamoli Bebeto apparaît sur les clips promotionnels de Bande annonce, le dernier opus de Zaïko Langa-Langa, dans le cadre d’une collaboration ponctuelle. Alors que tout le monde recourt plutôt à des danseuses jeunes et à peine vêtues, Jossart N’yoka Longo a fait ainsi danser Jacky Bebeto et Nina Alengisaka en pagne sans doute autant par humanité, fidélité mais aussi pour souligner qu’on ne devrait coller une date de péremption à des danseuses.

Tout comme sa complice Floriane Mangenda qui évoque également « les qualités professionnelles » et de « mère de famille attentionnée » de la défunte, le chanteur Adamo Ekula dit garder d’elle « le souvenir d’une dame très gentille et souriante avec un sens d’humour permanent, d’une personne très attachante, toujours au service des autres. »|Jossart Muanza (AEM)

À LIRE ÉGALEMENT SUR

Topafricamagazine.net>>>>