RDC : retard à l’allumage pour les élections locales


Ambiance surréaliste, le 25 mai dernier, le jour de la clôture du dépôt des candidatures pour les postulants députés provinciaux. Alors que l’opération a débuté depuis le 15 avril soit plus d’un mois avant, beaucoup ont rappliqué en catastrophe le dernier jour seulement.  Face à l’engorgement provoqué, la Commission électorale nationale indépendante a repoussé la date limite du dépôt des candidatures au 30 mai 2015.(cliquez ici>>>>)

Un chiffre expliquerait cette situation : 8130 formulaires ont été retirés contre 1592 candidatures déposées à la CENI, puis 4077 candidats le jour de la clôture.|Paul Kabeya(AEM), Kinshasa, RDC