L’hydrolien fluvial, une innovation d’EcoCinetic


Il y avait autrefois les moulins à eau. Il y a aujourd’hui les hydroliens fluviaux.

L’hydrolien fluvial est une technologie mise au point par EcoCinetic. Son fonctionnement est simple. La turbine utilise la vitesse du courant pour capter une partie de l’énergie hydrocinétique et la transformer en électricité grâce à une génératrice. L’ensemble turbine-génératrice est fixé sous un flotteur et maintenu en place par un amarrage. Trois conditions sont nécessaires pour utiliser un hydrolien : la présence d’un cours d’eau, un débit minimum, une profondeur d’au moins un mètre et une certaine vitesse de courant.

La technique est particulièrement bien adaptée aux zones intertropicales, qui se caractérisent par un faible taux d’accès à l’électricité alors qu’elles sont potentiellement riches en électricité, quelle qu’en soit l’origine (barrages hydro-électriques ou moulins à eau).

Pour les communautés isolées, riveraines de cours d’eau, aux revenus peu élevés et qui ont peu de chance d’être connectées au réseau électrique national, l’hydrolien fluvial présente un triple avantage. De faible puissance, il est proche du lieu de consommation et peu coûteux. Selon la vitesse de l’eau, le prix de revient du kWh varie de 37 à 300 F CFA contre 200 à 400 FCFA pour le photovoltaïque.

Cette technologie est par ailleurs très respectueuse de l’environnement. Elle ne détruit pas les poissons et les plantes, ne favorise pas l’accumulation sédimentaire et n’émet pas de CO2. Peu visible, elle ne créée ni nuisance visuelle ni nuisance sonore. Son emploi et sa maintenance sont très faciles.| Muriel Devey Malu-Malu (AEM)