AFRIQUECHOS.CH
newsletter
Rechercher
 
Traduction
_L'INFO A LA SOURCE

_

 


 


ACCUEIL

Afrobasket 2009 : La Côte d’Ivoire brise le rêve d’un sixième sacre de l’Egypte (80-64)
mercredi 12 août 2009 Jossart Muanza(AEM)
JPEG - 54.6 ko
Les Ivoiriens ont largement dominé la partie

Cinq fois champion d’Afrique, (1962, 1964, 1970, 1975, 1983) et plusieurs fois demi-finaliste de cette compétition, l’Egypte ne remportera pas un sixième titre continental : mardi à Benghazi, les Eléphants de la Côte d’Ivoire s’en sont chargés en battant les Pharaons sur le score de 80 à 64 points. Ce qui a permis l’accession en quarts de finale aux Ivoiriens qui affrontent le Sénégal jeudi soir à Tripoli.


Les Ivoiriens, qui totalisent maintenant 9 points en six matches de la phase préliminaire, ont dominé une partie dans laquelle ont brillé Charles Abouo avec 15 points, 6 rebonds et 2 passes, Mohamed Kone auteur d’un doublé de 13 points et 13 rebonds, ainsi que Jonathan Kale qui a ajouté 14 points et 7 rebonds. Côté Egyptien, c’est Amir Fanan qui a été le meneur avec 18 points et 5 rebonds, tandis que le duo Tamer Mustafa et Mostafa Meshaal a contribué avec 13 et 11 points chacun. Rappelons que le sort des Elephants dépendait aussi de l’issue de la rencontre Mali-Libye qui s’est soldée par 95-73.

Les Aigles du Mali ont, ainsi, assuré leur qualification pour les quarts de finale en réussissant à rattrapper leur retard car ils étaient menés à la mi-temps (34-40). Avec un avantage 60-43 au troisième quart temps grâce notamment à la réussite de Niakaté Modibo, Amara Sy, Coulibaly Waly et Diakité Nouha sur les shoots à 3 points.

Statistiques :

Mali : Amara Sy (11 points, 6 rebonds, 4 assist), Coulibaly Wally (25 points), Chelle Ludovic (14 points, 6 rebonds) et Diakité Nouha (12 points, 10 rebonds).

Libye : Fareed (10 points, 5 rebonds), Mersal (13 points, 5rebonds), Farag (11 points, 11rebonds), Zaid Mohamed (1O points ) et Belgasim (18 points).

La "finale de Benghazi"

JPEG - 57 ko

Considéré comme le duel au sommet de la poule de Benghazi, la rencontre Angola-Nigeria a tenu ses promesses. Les deux formations, invaincues depuis le début de la compétition, ont gratifié le public d’un beau spectacle.

Grâce à une bonne entame du match, les Palancas Negras ont vu leurs efforts recompensés dès le premier quart (24-18) et aussi au deuxième quart temps (48-42). Malgré le réveil des Tigres du Nigeria qui ont tenté de sa rattrapper et ont pu terminer le quart avec 3 points d’écart en menant par 68-65, grâce notamment à Akindele Jeleel (16 points, 5 rebonds), Muoneke (33points, 7 rebonds) et Fere Ere (12 points).

Avec Carlos Silva, Morais Carlos et Miguel Eduardo, les champions d’Afrique vont se démarquer en imprimant leur rythme à la rencontre. Le retour en force de Cipriano et Carlos Armando dans le match va leur permettre de marquer de précieux points et monter à 5 points d’écart (81-76). Vaillants, les Nigérians vont s’accrocher mais pas suffisamment pour renverser le cours de la partie face à des Angolais déterminés et qui vont, chaque fois, trouver une occasion pour creuser l’écart et qui vont conserver leur avance jusqu’ à la fin du match.

C’était la sixième victoire en 6 matches disputés, avec 13 points au compteur, pour l’Angola qui réalise ainsi un parcours sans faute et qui, pour son premier match en quarts de finale, va rencontrer la Centrafrique. L’équipe centrafricaine pourra compter, entre autres, sur son redoutable Sato Romain qui, avec 25 points et 17 rebonds à son actif, a conduit les siens à la victoire 81-73 face au Maroc en hutièmes de finale.

Le Rwanda surprend le Cameroun

De ces huitièmes, on retiendra également la victoire des Rwandais sur les Lions indomptables du Cameroun : 82-69 en faveur du Rwanda. L’espoir né de l’avantage au score 18-9 favorable aux Lions avec une nette domination dans le premier quart temps, aura été de courte durée. Le Rwanda, plus que déterminé au 2ème quart temps, a réussi à se rapprocher du Cameroun 32 - 29 à la pause et à renverser le cours des choses dès le début de la mi-temps. Le troisième quart temps et le 4ème seront, d’ailleurs, à son avantage par 18 - 9 et 35 - 28 respectivement. Score final : 82 à 69 en faveur du Rwanda qui est donc qualifié pour les quarts de finale et qui sera opposé à la Libye, le pays hôte, ce jeudi soir à Benghazi.

À noter aussi, la victoire, mardi à Tripoli, par 73-65 du Sénégal sur la Tunisie qui était pourtant décidé à garder la tête du groupe F. La supériorité du Sénégal s’est illustrée à la fin du premier quart temps déjà, avec deux points d’écart soit 19–17 pour les Lions de l’Atlas qui ont redoublé d’effort au second quart temps pour conserver leur petite avance de deux points à la pause (34 – 32). Poursuivant sur la même lancée, le Sénégal va arriver à la fin du troisième quart temps avec un avantage de quatre points 54 – 50 et terminer la partie sur le score de 73-65. Une victoire à mettre à l’actif de Boniface N’dong qui a marqué 18 points , 9 rebonds, Faye Mouhammad 13 points, et Maleye N’doye, 15 points. En quarts de finale, le Sénégal va croiser le fer, jeudi à Tripoli, avec la Côte-d’Ivoire.

Matches de classement

Afrique du Sud- RD Congo : 81-65

En match comptant pour le deuxième tour de classement, les Sud Africains ont pris la 15ème place en battant les Congolais, lundi, à Tripoli, par le score de 81 à 65. Le score était de 19 – 16 au premier quart temps et de 45 – 21 à la mi temps. Le troisième quart temps s’est terminé en affichant 63 – 45. Grâce à cette victoire, les Sud Africains occupent la 15ème place devant le Congo qui est donc seizième au classement.

Au premier tour, la veille, toujours dans la capitale libyenne, la RD Congo a été terrassée par le Cap Vert par 100 à 63.

Cap Vert - Mozambique : 94-61

Le Cap Vert qui, lundi à Tripoli, avait battu le Mozambique par 94 à 61. Un match dans lequel le tableau affichait 21–17 à la fin du premier quart temps, 41- 35 à la mi temps, et 76-42 à la fin du 3e quart temps , toujours à l’avantage des Cap verdiens qui ont donc gagné la partie par 94-61.

Xavier Jeffrey, qui a un pourcentage 27.5 points par match, meilleur joueur du tournoi,] est à nouveau sorti meilleur de cette rencontre avec 27 points à son compteur.

|Jossart Muanza (AEM)

Photos : FIBA


 
0 commentaires
Version à imprimer envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Voir les commentaires/Réagir


Dans la même rubrique
 
Girabola 2014 : Desportivo Libolo champion avant terme 31 10 2014
Éliminatoires de la CAN 2015 : l ’Algérie impériale, la RDC renversante 17 10 2014
CAN 2015 : la CAF cherche un organisateur en cas de refus du Maroc 17 10 2014
Angola : Petro Atlético et Benfica de Luanda en finale de la Coupe 3 10 2014
Basket-ball : lancement du tournoi international « Architecte de la Paix » 24 07 2014
Football/Mondial 2014 : le Brésil humilié 1-7 par l’Allemagne 9 07 2014
Football : les équipes africaines et la quête d’un leader 7 07 2014
Jordy Maku : un talent émergeant à l’Olympique lyonnais 29 04 2014
Angola : Kabuscorp en tête du classement du Girabola 2014 15 04 2014
Trésor Mputu : « Si en Europe, on me propose mieux qu’à Mazembe, je partirai » 16 12 2013
Angola : les stars du football angolais primées 9 12 2013
Sondage : des cinq pays africains qualifiés au Mondial 2014, qui peut créer la surprise ? 21 11 2013
Chan 2014 : Muntubile Santos publie la liste des 26 présélectionnés 15 11 2013
Football : Kabuscorp recrute au Ghana 11 11 2013
Football : Kabuscorp do Palanca le nouveau champion 24 10 2013
 
Copyrights ©Afriqu'Echos Magazine 2003-2009. Tous droits réservés.
CP. 304 1024 Ecublens-Lausanne /Suisse
Tél. ++41 79 365 04 24
e-mail:aem@afriquechos.ch webmaster@afriquechos.ch 2009
Design by Multiart