AFRIQUECHOS.CH
newsletter
Rechercher
 
Traduction
_L'INFO A LA SOURCE

_

 


 


ACCUEIL

Communauté Chrétienne de Cergy : Des remous… salvateurs
jeudi 28 octobre 2010 Botowamungu Kalome (AEM)
JPEG - 79 ko
Un moment du culte de la Communuaté chrétienne de Cergy avec à droite de la photo son responsable Paul Ngamungwele| Photo : © AEM

Le dimanche 24 octobre dernier, la mine de ses responsables Paul et Victoire Ngamungwele était joyeusement explicite : la Communauté Chrétienne de Cergy a enregistré une affluence nettement en hausse pour les agapes, un rituel qui couronne le culte par un repas en commun. Dieu a manifestement multiplié ses ouailles, comme Jésus les pains, dans cette église qui a vu son pasteur attitré s’en aller avec quelques fidèles dans sa suite. Et cet homme de Dieu n’a pas installé sa chapelle très loin… Depuis, cette église s’est réorganisée autour d’un leadership de Paul Ngamungwele plus affirmé avec, en parallèle, une meilleure structuration et des responsabilités clairement réparties.


Le prêche de ce dimanche cadrait, justement, avec la situation de cette communauté qui a tangué avant de reprendre sa marche en avant : « Croire en Dieu quoi qu’il advienne ». Très en verve, frôlant des éructations, un pasteur kinois de passage a dénoncé les nouvelles pratiques des églises congolaises de réveil qui dénichent des pseudo-sorciers dans toutes les familles de leurs adeptes : «  Finalement, on finit par parler plus de Satan, des démons et de leurs œuvres que de Dieu. Moi, je vous invite à parler de votre Dieu, de croire en Lui car Il est omniscient et omnipotent. C’est Lui la solution à tout ». Il n’en fallait pas plus pour que des « Ameeen ! Ameeen ! » volent dans tous les sens.

Dans la foulée de ce propos, une dame congolaise âgée va apporter un témoignage sur un « miracle » vécu par elle-même : « À Kinshasa, je faisais partie du groupe de personnes formées comme intercesseurs. Le pasteur me fit cependant remarquer que je souffrirais du handicap lié à mon état d’analphabète. Je lui dis que mon Seigneur m’apprendrait à lire. Après d’intenses séances de prière, un jour j’ouvris la bible que je parvins à lire à la grande surprise de mon mari qui appela ma sœur pour assister à ce miracle ».

Dans la salle quelques people invités, principalement des anciens collègues de théâtre de Paul Ngamungwele : Siatula, Jean Molayi, Suzy Lelo mais aussi des chanteurs dits chrétiens James Lukezo et Constant qui ont donné de la voix en interprétant quelques chansons. L’implication des jeunes est toujours aussi remarquée dans la préparation de la salle, l’accueil des fidèles et des invités et, à la fin, pour le service repas. Mais auparavant, l’orchestre qui regroupe des anciens et de très jeunes a offert une prestation artistique de qualités inégales mais appréciable pour créer alternativement des moments de recueillement et ceux euphorisants de louanges.

Si les Congolais ont représenté la majorité de l’assistance, les mets proposés par le couple de traiteurs était une invitation à l’ouverture. Tout comme « l’appel à projets » lancé par l’église qui souhaite que des fidèles proposent des idées innovantes pour des actions liées au spirituel et à la culture qui seront financées par les offrandes.|Botowamungu Kalome (AEM)

Communauté chrétienne de Cergy entre foi et convivialité (Reportage photo)


 
0 commentaires
Version à imprimer envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Voir les commentaires/Réagir


Dans la même rubrique
 
Les 100 personnalités qui font l’Afrique 8 01 2008
Eva Hendrickx : « Je suis de ceux qui parlent de l’Afrique première, de l’Afrique vectrice des valeurs. » 7 01 2008
Mémorial de Savorgnan de Brazza : l’hommage d’une ville à son fondateur 7 01 2008
Eugide Defer : « J’avais rompu avec ma famille et c’est Jossart qui nous a réconciliés. Plus qu’un chanteur adoré, c’est un grand frère pour moi » 24 12 2007
Lami Magaji : « Mes grands-parents affirmaient que l’instruction à l’occidentale corrompait la jeunesse. Mon père ne les a pas écoutés et m’a scolarisée dans des écoles renommées » 17 12 2007
Blaise Nkufo revient à la Bourdonnette...sur les traces de son enfance 24 11 2007
Sindika Dokolo, un passionné d’art contemporain 7 11 2007
À 54 ans pétants, Nyoka Longo l’inconsolable orphelin et l’homme enfin apaisé 8 09 2007
La presse écrite helvétique s’intéresse à Afriqu’Échos Magazine (AEM) 30 08 2007
Profil : Hugues Gervais Ondaye 17 08 2007
Sindika Dokolo : Golden boy et collectionneur 13 08 2007
Ambassade de la RDC à Paris : le chargé d’affaires a.i engage la modernisation des services 5 06 2007
Nigeria : la veuve Abacha se confie à Afriqu’Échos Magazine (AEM), récit étonnant sur son défunt mari 24 05 2007
Miss Africa Gilda Nsumu Nzanga : « Pour le prix d’une pizza, on peut sauver une vie au Congo » 5 05 2007
La Kabylie, une région aux potentialités indéniables 8 04 2007
 
Copyrights ©Afriqu'Echos Magazine 2003-2010. Tous droits réservés.
CP. 304 1024 Ecublens-Lausanne /Suisse
Tél. ++41 79 365 04 24
e-mail:aem@afriquechos.ch webmaster@afriquechos.ch 2010
Design by Multiart