AFRIQUECHOS.CH
newsletter
Rechercher
 
Traduction
_L'INFO A LA SOURCE

_

 


 


ACCUEIL

Avec African Mambo, Félix Manuaku Waku " Pépé Felly " se lance dans une nouvelle aventure
mercredi 23 février 2005 Jossart Muanza(AEM)

Alors que la presse locale annonçait son retour imminent à Kinshasa où Joe Poster serait en train de tout mettre en oeuvre pour ressusciter Grand Zaïko de ses cendres, le magicien de la guitare Félix Manuaku Waku, alias Pépé Felly surprend le public avec la création, à Lausanne, d’ une nouvelle formation musicale : African’Mambo.


Ce groupe qui se veut l’ambassadeur de la "Rumba", du "soukouss", mais aussi du "zouk", de la "Salsa", du "Mambo" et du "Merengue", est constitué pour l’essentiel d’artistes chevronnés dont certains noms connus . Parmi eux, le chanteur de charme Blaise Matadidi alias "Blaise Canta" (un ancien d’Empire Bakuba), le batteur Dalo Mussenge dit "Dalo Star" , le trompettiste Souris Kongolo ( un ancien de l’OK Jazz ), le pianiste Michel Kibonge... À noter également la présence de Médard Mbanza, bassiste(ex. Grand Zaïko) ; Jerry Wanshe, Salomon Mundeba et Willy Lindanda, chanteurs ; Mathis Lukondo, trompétiste Fanck Vediaka, Thomas Monene et Pierrot Mundeba, guitaristes et du Cubain Mambi, congas.

Curieusement, le chanteur Joel Mukoma, Jo El, pour les intimes, enfant chéri de Pépé Felly ( ex. Grand Zaïko, l’interprète de "Menace de divorce"), manque à l’appel. De même que le talentueux Brezza Cavalini qui, il faut le dire, a déjà fait ses preuves, ainsi que le batteur Aimedo Lomasa alias Star Nyura ( ex Langa-Langa Stars). Ces derniers ont-ils au moins été sollicités ? telle est la question que l’opinion se pose et à laquelle seul Pépé Felly est en mesure de répondre.

Pour l’heure, en tout cas, le géniteur de "Obi" est plus préoccupé par les séances de répétitions en prévision de leur concert du samedi 12 mars prochain (de 21h à 2h du matin), le premier du genre pour Lausanne, au centre culturel chilien à la Place du Flon.

Déjà, en guise d’avant-goût, ils fixent rendez-vous aux mélomanes le samedi 5 mars 2005 à l’occasion de l’ouverture du café-bar Paka-Djuma (géré par un Congolais) à Lausanne ( Av. Alloys-Fauquez 28, Bellevaux).


 
1 commentaires
Version à imprimer envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Voir les commentaires/Réagir


Dans la même rubrique
 
Salif Keita : tournée acoustique aux Amériques 19 09 2014
Seskain Molenga : un album, 19 chansons, zéro dédicace, zéro cri d’animation 29 08 2014
Lutumba Simaro : « C’est au prix des sacrifices que je suis resté fidèle à Franco pendant 30 ans » 26 08 2014
Les prémices de l’album « Divorce à l’amiable » sur Youtube 21 08 2014
Angola Music Awards 2014 reporté au 13 septembre 21 08 2014
Concert : Le Karmapa reçoit l’onction de Jeannot Bombenga 13 08 2014
Le Karmapa : « C’est en écoutant mes chansons que je me rends compte que je suis un artiste engagé » 12 08 2014
Le chanteur Socorro, une aura qui déborde de la province d’Uíge 12 08 2014
RDC - Libanga : l’art du « name dropping » qui peut rapporter gros 4 08 2014
Le guitariste S.O.S Matondo : « Notre musique est gangrenée par le plagiat, l’à-peu-près et le règne des atalaku » 1er 08 2014
Montréal : le reggae taoïste au festival international Nuits d’Afrique 27 07 2014
La magie de la kora a opéré au Festival international Nuits d’Afrique 24 07 2014
Papa Wemba, donneur de leçons 11 07 2014
Tiken Jah Fakoly, l’infatigable porte-voix de l’unité africaine
 9 07 2014
Burning Spear : son charisme rasta a enflammé le Festival international de jazz de Montréal
 8 07 2014
 
Copyrights ©Afriqu'Echos Magazine 2003-2005. Tous droits réservés.
CP. 304 1024 Ecublens-Lausanne /Suisse
Tél. ++41 79 365 04 24
e-mail:aem@afriquechos.ch webmaster@afriquechos.ch 2005
Design by Multiart