Affaire Rivaldo : Kabuscorp apure la dette de 500.000 dollars mais encore sous la menace de la Fifa

Le club de football angolais Kabuscorp do Palanca reste sous la menace d’une relégation en deuxième division pour « non-paiement de sa dette envers Rivaldo » : le club avait jusqu’au lundi 6 mai pour présenter une preuve du paiement que les dirigeants affirmaient avoir déjà effectué. La direction du club a adressé un courrier électronique à la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), confirmant le paiement des 89.700 euros restants de la dette de 500.000 dollars à l’ancien champion du monde brésilien. En effet, le document envoyé à la FIFA indique que Kabuscorp a effectué le virement de 89.700 euros… Continue reading

Lutumba : les musiciens pleurent un sage et un puits inépuisable d’inspiration

On aurait pu dire qu’au soir de sa vie, la corporation musicale, dans son ensemble et dans sa diversité, était devenue son orchestre. Sam Mangwana restera, bien entendu, son interprète fétiche mais Lutumba a voulu faire chanter et faire jouer tout le monde disons tous ceux qu’il considérait comme des artistes racés comme il l’avait déclaré à Djuna Mumbafu. De Papa Wemba à Général Defao en passant par Carlyto, Malage de Lugendo, Pépé Kallé, Madilu, Mbilia Bel, Josky, Lokombe, Reddy Amisi, Ferré Gola, ils ont, chacun avec son cachet, chanté les textes porteurs de philosophie et de poésie. Les musiciens… Continue reading

Lutumba avait bien raison de s’en inquiéter…

C ’est la chanson de sa carrière, de sa vie. Il y chante la vie, la mort, la pauvreté, les amitiés futiles, la bohème, les héritiers flambeurs… et on y décèle aussi quelques subtiles allusions autobiographiques comme cette prophétie : « Mokolo na kokufa kake ekobeta » (1) mais aussi la peur d’être oublié, la quête de l’éternité : « Moto na ngai bakamata basala monument, soki mopaya ayei balobela ye nsango » (2). Au soir de sa vie, Lutumba Ndomanueno Simaro s’était lancé dans une bien curieuse façon d’entrer dans l’histoire, une démarche devenue obsessionnelle au fil du temps… Continue reading