Le jour où j’avais détourné un contrat destiné à Papa Wemba au profit de Bongo Wende et La Nouvelle Génération  

Bongo Wende, un très bon guitariste congolais est passé de l’autre côté de l’opaque rideau de la vie nous laissant hébétés et, pour nous consoler, accrochés au souvenir de sa patte sur une bonne partie des répertoires des orchestres Stukas, Viva la Musica, Victoria Eleison et La Nouvelle Génération de la République Démocratique du Congo. Pas que, Bongo Wende laisse également sur des vidéos des prestations scéniques déroutantes : on l’a vu jouer la guitare en pinçant les fils avec ses dents, jouer la guitare placée derrière la nuque, la guitare posée à plat et pianotant les fils comme sur… Continue reading

Le gouverneur de la province d’Uíge emporté par la covid-19 à 40 ans

Le gouverneur de la province d’Uíge (nord d’Angola), Sérgio Luther Rescova, est mort vendredi 9 octobre 2020 à l’âge de 40 ans, à la clinique Girassol à Luanda, où il venait d’être évacué d’urgence un peu plus d’une semaine auparavant après avoir été testé positif à la covid-19. Né à Damba, dans la province d’Uíge, le 16 mai 1980, Sérgio Luther Rescova avait été nommé par le président João Lourenço, en janvier 2019, au poste de gouverneur de la ville de Luanda, avant d’être muté en mai 2020 à Uíge, sa région natale, où il a succédé à Mpinda Simão…. Continue reading

La dépouille mortelle de Meridjo arrive à Kinshasa

La dépouille mortelle du batteur Meridjo Belobi N’gekerme Jean-Marie a été rapatriée mercredi 7 octobre 2020, vers Kinshasa (RDC) où des hommages -que nous espérons- dignes de son rang lui seront rendus. L’orchestre Zaïko Langa Langa, une sorte de deuxième famille du défunt, livrera un concert selon le vœu exprimé expressément par sa famille auprès du responsable de ce groupe. Le disparu a évolué au sein de l’orchestre cher à Jossart Nyoka Longo pendant 30 ans. Pour rappel, ce batteur et auteur compositeur a été le créateur du fameux beat cavacha avec le guitariste Manwaku Waku et le bassiste Oncle… Continue reading

Ciao l’ami François Mambi

En ce jour où tu as été rendu à la terre, je cherche toujours des mots, les bons, les plus justes, pour te dire « au revoir » ou « adieu ». On en aurait parlé et tu m’aurais dit, avec un brin de sourire malicieux : « Mais Boto, tu sais bien que je suis agnostique, que je ne crois vraiment pas qu’une force suprême a pris un peu de terre, m’a sculpté puis soufflé dans mes narines afin que je naisse et vive… » Je t’aurais alors rappelé ce surprenant aveu que tu m’avais fait en 2002 au… Continue reading