Félix Tshisekedi : à quel prix et dans quel état arrivera-t-il en 2023 ?

Je dédie cet article à Feu Charles Kilosho, parti le 23 mai 2020. En à peine un peu plus d’un an après son élection, Félix Tshisekedi a déjà enregistré un tragique record : une dizaine de ses proches collaborateurs sont morts dans des circonstances et à un rythme qui intriguent, qui affolent encore plus depuis samedi 23 mai dernier, avec la disparition de trois à cinq (selon les sources) personnes parmi lesquelles Charles Kilosho, directeur adjoint de la communication, un ami d’enfance du président. La pandémie covid-19 a eu bon dos : on lui impute ces décès étouffant les sourdes rumeurs d’un… Continue reading

Le druide (Professeur Raoult), la potion magique (la chloroquine), la Gaule (Marseille), César (Edouard Philippe) et les Romains (covid-19)

Jamais une crise mondiale n’avait autant donné de l’épaisseur aux thèses complotistes : science-fiction, déclarations politiques, prévisions sanitaires ou géopolitiques, quelques clics sur le net suffisent pour rassembler assez de matériaux pour crédibiliser la thèse d’un « virus sorti des laboratoires pour engraisser l’insatiable industrie pharmaceutique des pays occidentaux ». Et pour compléter le tableau, la France a traduit dans la réalité une version ubuesque de la bande dessinée Astérix. Au cœur de la  polémique : une potion magique (la chloroquine) préparée par un druide (le professeur Raoult), la Gaule une cité imprenable (l’Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille et la ville… Continue reading

Testostérone : Fally Ipupa en avait plus que les combattants

Vendredi 28 février 2020, les environs de la gare de Lyon à Paris ont été le théâtre des actes de vandalisme qui ont couronné l’issue d’un bras de fer communautaire perdu par une infime partie de la diaspora congolaise ; qui n’a pas réussi à faire interdire le concert du chanteur Fally Ipupa à Bercy, le soir même. Dix ans que cela durait : des Congolais déclarés « opposants » au régime de Kabila parvenaient à interdire aux musiciens congolais de se produire à  Paris, Bruxelles et  Londres. Leurs moyens : menaces des troubles auprès des autorités, violences et systématiquement une demande de rançon en coulisses… Continue reading

Lutumba avait bien raison de s’en inquiéter…

C ’est la chanson de sa carrière, de sa vie. Il y chante la vie, la mort, la pauvreté, les amitiés futiles, la bohème, les héritiers flambeurs… et on y décèle aussi quelques subtiles allusions autobiographiques comme cette prophétie : « Mokolo na kokufa kake ekobeta » (1) mais aussi la peur d’être oublié, la quête de l’éternité : « Moto na ngai bakamata basala monument, soki mopaya ayei balobela ye nsango » (2). Au soir de sa vie, Lutumba Ndomanueno Simaro s’était lancé dans une bien curieuse façon d’entrer dans l’histoire, une démarche devenue obsessionnelle au fil du temps… Continue reading