La dépouille mortelle de Meridjo arrive à Kinshasa


Meridjo lors du concert des 38 ans de Zaïko Langa-Langa le 28 décembre 2007 à Savigny-le-Temple |Photo © AEM

La dépouille mortelle du batteur Meridjo Belobi N’gekerme Jean-Marie a été rapatriée mercredi 7 octobre 2020, vers Kinshasa (RDC) où des hommages -que nous espérons- dignes de son rang lui seront rendus. L’orchestre Zaïko Langa Langa, une sorte de deuxième famille du défunt, livrera un concert selon le vœu exprimé expressément par sa famille auprès du responsable de ce groupe. Le disparu a évolué au sein de l’orchestre cher à Jossart Nyoka Longo pendant 30 ans.

Pour rappel, ce batteur et auteur compositeur a été le créateur du fameux beat cavacha avec le guitariste Manwaku Waku et le bassiste Oncle Bapius. Sa dernière apparition sur scène avec Zaïko remontait au soir du 28 décembre 2007, au Millénaire à Savigny-le-Temple en France, comme invité, à l’occasion du 38ème anniversaire de ce groupe.

Son décès est survenu le jeudi 27 août 2020 à Liège en Belgique où il résidait depuis son départ de Zaïko Langa-Langa.

Ci-dessous l’interview qu’il nous avait accordée à la veille de ce concert mémorable des 38 ans de Zaïko.

 

Meridjo : « Mon retour dans Zaïko ? La balle est dans le camp de Jossart »